Le blog

Retrouvez nos astuces, nos conseils et nos actualités autour du monde du modélisme rédigés par votre équipe de MM LAVAL.

Découvrir notre blog

Le magasin

Situé à Laval en Mayenne (53) notre magasin vous offre un large espace d'accueil pour vous conseiller et découvrir nos produits.

Explorer le magasin

Les marques

Découvrez les plus grandes marques que nous avons sélectionnés pour satisfaire les modélistes expérimentés comme débutants.

Toutes les marques

Vente par correspondance

Appelez, commandez et recevez votre produit directement chez vous !

Plus d'infos
← Retour au blog

07 Avril 2015
[Comment faire ?] Mise en peinture de locomotive

A la demande d'un client, j'ai refait la mise en peinture d'un couplage de locomotives américaine Fleischman, de type ALCO.

Dans les années 60, les chemins de fer Mexicain avaient rachetés aux Etats-unis des locomotives de ce type et, désirant les remotoriser ont lancés un appel d'offre auprès de différents motoristes pour effectuer des essais.

C'est ainsi que mon client, durant sa jeunesse, a eu la chance de travailler quelques mois au Mexique pour effectuer les essais avec des moteurs Français.

Ce même client a acheté un couplage de ces machines, mais bien sûr, dans une livrée américaine.

Voici donc les machines dans leur livrée d'origine.

CV'est du Fleischman, donc même après plus de 30 années passées dans leur boite, la motorisée (car la deuxième est un Dummy, donc, non motorisée) a fonctionnée, sans aucun nettoyage ou réglage......

Construction solide, tout en métal.

Difficulté pour retrouver les couleurs, car mon client ne possédait que des photos noir et blanc (ce qui n'est pas facile pour une mise en couleur !!!!). 

Après quelques recherches sur le net et dans ses souvenirs, heureusement assez précis, les teintes sont trouvées et il n'y a plus qu'à se mettre au travail.

Tout d'abord, démontage complet, séparation des bogies et de la caisse, enlèvement des partie transparentes (phares et vitrages), les grilles d'aération (en laiton) sont démontées également, puis on décape l'ensemble.

Les caisses ressortent ainsi. Il est nécessaire de le retravailler un peu pour leur donner une surface propre.

Stylo fibres de verres et brossage redonne un aspect métal brillant.

Remontage des grilles d'aération qui ont été traitées à part.

Une couche d?apprêt se révele indispensable, pour que la peintuire accroche sur le métal.

Apprêt en bombe, passé en deux couches espacées d'une journée.

Les couleurs choisies sont le rouge pour l'avant des machines, vert fonçé pour le corps et bande de visibilité jaune jonquille.

Les bogies et  tout se qui se trouve sous la caisse en noir.

Donc, peinture de l'avant en rouge (peinture Prince August acrylique aèro)

 Puis mise en place du cache pour la séparation vert et rouge avec un dessin en courbe (papier cache Tamiya pour les partie séparatives et cache ordinaire pour le reste)

Attention, bien attendre que la  première couleur soit durcît (24h00 minimum), car sinon, risque d'écaillage en enlevant le papier cache...)

M^me travail de cache pour la bonde visibilité en jaune.

Puis, pose des marquages ,refait en décalcomanie de chez Holly (la difficulté est de trouver la bonne police de lettres).

Une fois les deux caisses traitées, remontage des bogies, qui eux ont été traité à part (démontage et peinture noire).

Et voilà....